incinérateur dechets

Brûler les ordures : Les enjeux sanitaires et environnementaux cachés de l’incinération des déchets

Si l’incinération des déchets est une question environnementale moins connue que le recyclage, la mise en décharge et le compostage, elle n’en reste pas moins importante. Les incinérateurs sont la quatrième méthode de gestion des déchets la plus répandue dans le monde. Ils sont particulièrement populaires aux États-Unis et en Europe occidentale. Si beaucoup de gens supposent que brûler des déchets et d’autres matériaux pour les éliminer de notre environnement naturel est inoffensif et efficace, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que nous puissions être sûrs des implications de cette pratique sur la santé humaine ainsi que sur notre environnement dans son ensemble. Même si l’utilisation d’un incinérateur peut présenter des avantages dans certains cas (par exemple, lorsqu’il s’agit de traiter un excès de matières dangereuses), les implications négatives de cette technologie semblent l’emporter sur ces avantages potentiels. Examinons de plus près les avantages et les inconvénients de l’incinération des déchets industriels et médicaux afin que vous puissiez prendre une décision éclairée si vous êtes un jour confronté à cette question dans votre propre communauté ou ailleurs dans le monde.

Qu’est-ce que l’incinération des déchets ?

L’incinération est le processus qui consiste à gérer et détruire les déchets en les brûlant. Dans l’incinération industrielle, d’énormes fours sont utilisés pour produire de l’énergie avec les déchets. Les incinérateurs de déchets médicaux ou de déchets solides municipaux (DSM) brûlent de plus petites quantités de matériaux à des températures plus basses. Le processus de combustion des déchets génère divers sous-produits, dont les cendres volantes et les cendres résiduelles. Les cendres volantes sont une substance composée de minuscules particules et de gaz libérés par la combustion. C’est le principal composant de la fumée produite par les incinérateurs de déchets. La combustion génère une quantité considérable de cendres volantes en excès. Elles sont considérées comme un déchet qui peut être utilisé pour fabriquer des briques et d’autres matériaux de construction. Les cendres résiduelles sont la substance solide qui reste après le processus de combustion. Il est collecté et utilisé pour créer des matériaux de construction tels que le béton et la base des routes.

Pourquoi incinère-t-on des déchets ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens choisissent l’incinération des déchets plutôt que d’autres méthodes de gestion des déchets.

– La taille des déchets est réduite. Lorsque les déchets sont incinérés, leur taille est réduite d’environ 70 à 80 %. Ils sont donc plus faciles à transporter, à stocker et à éliminer. Cela peut être utile pour les régions éloignées qui ne disposent pas d’installations adéquates pour la manipulation des déchets.

– Les déchets sont transformés en énergie. C’est l’une des principales raisons d’utiliser l’incinération des déchets. Lorsque vous brûlez des déchets, vous les transformez en énergie. Ce processus est similaire à celui de la combustion du charbon pour créer de l’électricité.

– Le besoin d’espace est moindre. L’incinération des déchets réduit l’espace nécessaire au stockage des déchets, ce qui peut être utile dans les zones urbaines où l’espace est compté. – Les déchets sont plus faciles à transporter. Les déchets dont la taille a été réduite sont plus faciles à transporter. Cela peut être particulièrement utile dans les régions éloignées qui ne disposent pas d’infrastructures de transport adéquates.

Problèmes de santé causés par les incinérateurs

Il existe de nombreux problèmes de santé potentiels liés à l’utilisation des incinérateurs.

La pollution de l’air. L’incinération produit des polluants atmosphériques qui peuvent causer des problèmes de santé tels que l’asthme, les allergies, l’irritation des poumons et d’autres maladies respiratoires. Des gaz toxiques tels que les dioxines, les furanes et le chlorure d’hydrogène peuvent également être libérés.

La pollution de l’eau. Les cendres volantes, un composant de la fumée, peuvent polluer les sources d’eau lorsqu’elles sont utilisées comme matériau de construction.

Pollution de l’air intérieur. Lorsque les déchets sont brûlés à l’intérieur, les polluants sont piégés dans le bâtiment. Dans les régions où les mécanismes de contrôle de la pollution sont faibles, cela peut mettre en danger la santé des personnes vivant dans le bâtiment.

Problèmes sociaux. L’emplacement des incinérateurs peut entraîner des problèmes sociaux. Le bruit du processus d’incinération et l’odeur des déchets brûlés peuvent susciter des réactions négatives de la part des résidents voisins.

Problèmes environnementaux causés par l’incinération

Aux problèmes sanitaires liés à l’utilisation des incinérateurs s’ajoutent les effets négatifs sur l’environnement.

  • Contamination des sols, de l’eau et de l’air. Les cendres volantes qui restent après le processus de combustion peuvent être emportées par le vent et contaminer le sol et l’eau. Elles peuvent également polluer l’air et provoquer des problèmes de santé chez les personnes vivant à proximité des incinérateurs de déchets.
  • Perte de la biodiversité. La destruction de forêts et de champs pour la création d’installations d’incinération de déchets peut affecter la biodiversité locale.
  • Destruction d’habitats naturels. Les incinérateurs de déchets sont construits dans des zones telles que les forêts et les champs qui sont riches en biodiversité. La construction d’installations d’incinération détruit ces habitats et met de nombreuses espèces en danger d’extinction.
  • Perte de sites culturels et historiques. La construction d’installations d’incinération peut également détruire des sites culturels et historiques.
  • Perte de la fertilité des sols. L’utilisation d’incinérateurs dans des zones déjà sablonneuses ou poussiéreuses peut rendre le sol moins fertile.

Les incinérateurs de déchets produisent des cendres toxiques qui peuvent polluer les sols, l’air et l’eau. Ces cendres peuvent contenir de nombreux métaux dangereux, notamment du mercure, du plomb, du chrome et du cadmium. Une fois que ces cendres sont libérées, il est très difficile de les nettoyer. De plus, elles peuvent être transportées sur de longues distances par le vent et l’eau et affecter les personnes vivant dans d’autres régions. Si vous vivez dans une région où il est question d’ouvrir un incinérateur de déchets, il est important de participer au processus de décision. Vous pouvez poser des questions sur les problèmes sanitaires et environnementaux potentiels liés à l’installation et suggérer des solutions alternatives. Vous pouvez également vous renseigner sur les méthodes de gestion des déchets existantes afin d’être informé et de pouvoir donner des conseils utiles à votre communauté et aux élus.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.